Rechercher
  • Joshin Sensei

Promenades dans ce monde flottant 

« Regarder le soleil se coucher derrière la colline fleurie,

se promener dans une sombre forêt sans idée de retour,

se tenir sur le rivage

et regarder un bateau s’éloigner vers les îles lointaines,

contempler le vol des oies sauvages

et l’ombre subtile des bambous sur les bambous. » Zeami

Les fleurs au printemps, les feuillages d'automne, la mue de la cigale en été,

la neige en hiver : chacun dans son langage muet lui enseignait l'impermanence denc la naissance et de la mort sans qu'il n'y eut un moment où son cœur ne se purifiât.

Saigyo

ERRANCE

M'abandonnant aux nuages flottants, j'erre dans le ciel du voyage...

Tout en errant dans les ténèbres d'un cœur

stupide et borné,

je tourne et tourne dans le monde flottant :

ah ! Triste condition !

Mon être instable

je le crois pareil à un nuage flottant

Et c'est en quoi pour finir

il lui faudra se muer.

Kinto

« Le soleil et la lune sont des voyageurs éternels ! même les années vont en flânant. Une vie ballottée à bord d'une barque, chaque jour est un voyage, et le voyage lui même est notre demeure Depuis les temps les plus anciens, il y eut des hommes pour mourir au bord des chemins. Pourtant, les nuages poussés par le vent m’appellent encore et me font rêver d'une vie de vagabondages...Lorsque la brume de printemps commence à s'élever des champs, je me languis des chemins qui mènent vers le Nord... »

Bassho

Apprécie chaque moment- c'est

tout ce qui compte vraiment

Être simple – être ouvert à chaque son de cloche

à chaque baiser à chaque douleur

à chaque mot

à chaque souffle de vent-

Suis le chemin sans peur de la claire lumière

qui recouvre tout et qui illumine

comme l'eau transparente -

bois cette eau pure

Chiyo NI

LUNE

Regardant la lune

solitaire au milieu du ciel

-aube-

je me connais complètement,

rien n'est laissé de côté. ---

Dans la sombre nuit

les nuages de l'ignorance

se sont dissipés. Paisible et limpide, ah !

Je vois la lune

----

A partir de l'obscur

en un chemin plus obscur encore

il me faut m'engager. Puisses-tu au loin m'éclairer

Lune de la crête des montagnes

Izumi Shikibu

IMPERFECTION

Balayer et balayer encore

toujours invisibles,

des grains de poussière

sur chaque feuille

Sen No Rikyu



Si à chanter la neige et la lune, on découvre ce qu'est la pureté du cœur, sans nul doute la poésie est un guide pour entrer dans la Voie du Bouddha ...


Shaseki Shu, Collection de pierres et de sable








22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Grâce