Rechercher
  • Joshin Sensei

Ce petit "je" qui veut, et veut...

Nous sommes ici pour être repeints un petit peu. La voiture de notre vie est gris foncé, nous voudrions la changer pour un modèle lavande, ou rose. Mais la transformation signifie que la voiture peut aussi bien disparaître.Peut être qu’au lieu d’une voiture, nous deviendrons une tortue. Mais nous ne voulons même pas entendre parler d’une telle possibilité !

Nous espérons que l’enseignant va nous dire quelque chose qui va arranger notre modèle actuel. Il y a plein de thérapies pour améliorer notre modèle, elles bricolent ici, rafistolent là, et nous nous pourrions même nous sentir beaucoup mieux. Pourtant ce n’est pas encore une transformation. La transformation va naître d’une volonté qui se développe lentement au fil de ce que la vie nous demande.

La plupart d’entre nous ( y compris souvent moi) sommes comme des enfants : nous voulons que quelque chose ou quelqu’un nous donne ce qu’un petit enfant veut de ses parents. Nous voulons que nous soient donnés la paix, et de l’attention ; nous voulons être réconfortés et compris.


Si notre vie ne nous donne pas ça, nous pensons : « Quelques années de pratique Zen vont régler cela. » Non, ce n’est pas vrai. Ce n’est pas sur cela que porte la pratique. La pratique c’est nous ouvrir afin que ce petit « je » qui veut, et veut, et veut, et veut – en fait que le monde entier soit ses parents – grandisse.

Joko Beck Roshi



Photo: Anne

58 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout