Rechercher
  • Joshin Sensei

8 Décembre: lorsqu'apparut l'étoile du matin...

JODO-E: le 8 décembre:

Dans les temples Zen, la journée du 8 décembre vient clore une semaine de pratique de l’assise ( zazen) intensive, rappelant la pratique de Shakyamouni Bouddha sous l'arbre de l’Éveil.

Court rappel du calendrier :

En Asie du sud Est : Vesak à la pleine lune de mai célèbre en même temps la naissance, l’Illumination et le Parinirvana du Bouddha. Chine, Corée, Japon :

- La naissance du Bouddha, c’est aussi la Fête des Fleurs ( Hanah matsuri) le 8 avril

- La semaine du 1 au 7 décembre, avec la soirée du 7 décembre Rohatsu Sesshin: Illumination du Bouddha-le 8 décembre Jodo E: expression de la gratitude pour le Bouddha

- Le 15 février : Nehan E :l’entrée du Bouddha dans le Parinirvana.

"Lors de son Eveil, le Bouddha perçut la présence de plusieurs êtres dans son propre corps: des vies organiques et inorganiques, des minéraux, des mousses, des herbes, des insectes, des animaux et aussi des humains. Il vit qu'au même instant d'autres êtres le contenaient également et eut la vision de ses propres vies passées, de toutes ses naissances et de toutes ses morts. Il assista à la création et à la destruction de milliers de mondes et d'autant d'étoiles. Il ressentit les joies et les peines de chaque être vivant, nés d'une mère, d'un oeuf, de la fission... se divisant eux-mêmes à leur tour en de nouvelles créatures.

Chaque cellule de son corps contenait le Ciel et la Terre, et voyageait à travers les trois temps: le passé, le présent et le futur. (...)

Il vit d'innombrables mondes naitre et s'évanouir, de multiples êtres connaître des milliards de naissances et de morts.

Il réalisa que ces évènements n'étaient que des apparences extérieures et irréelles, semblables aux millions de vagues se formant et disparaissant à la surface de la mer éternelle. Si les vagues comprenaient qu'elles ne sont que de l'eau, elles dépasseraient les notions de naissance et de mort et connaîtraient la véritable paix intérieure, se débarrassant ainsi de toute peur.

Cette révélation permit à Gautama de transcender le cycle de la naissance et de la mort, et il sourit. Son sourire était pareil à une fleur s'épanouissant dans cette nuit profonde qui s'illumina d'un halo de lumière.

" Lorsqu'apparut l'étoile du matin, j'ai réalisé la Voie avec la grande terre et tous les êtres .."

C'était le sourire de la compréhension sublime, l'intuition de la purification de toutes les souillures, la félicité de l'unité avec le Tout..."

http://naturalezadorada.skyrock.com/2505952389-L-Eveil-du-Bienheureux.html







Texte lu dans les temples de l'Ecole Zen Soto ( Extrait)


« Le 8 décembre, après Rohatsu Sesshin, une cérémonie spéciale appelée Jodo-e est organisée pour exprimer notre profonde gratitude au Bouddha Shakyamuni. Dans la déclaration devant l'assemblée ( des moines et nonnes ) d'accomplissement du Bouddha, il y a une déclaration de reconnaissance sincère :

« Le huitième jour de ce mois, nous célébrons la réalisation de la Voie par notre grand bienfaiteur et fondateur de la Doctrine, le Maître originel, le très révérend Bouddha Shakyamuni.


Nous avons respectueusement préparé de l'encens, des fleurs, des lampes et des bougies, de l'eau sucrée, des sucreries, du thé et des mets rares, et nous les avons présentés en offrande. Rassemblant la présente assemblée pure, nous avons également chanté le Dharani du Surangama Sutra. Nous offrons alors l'excellent mérite accumulé ainsi pour requérir les bienfaits et la compassion du Dharma.


Considérons simplement ceci :

lorsque des carafes, des assiettes, des épingles à cheveux et des bracelets sont fondus ensemble, ils deviennent un seul métal ; sans le feu de la sagesse, cela ne serait guère possible.

Lorsque la guitare, la cithare, le luth et la harpe sont accordés ensemble, les six tons dominants peuvent être harmonisés ; mais sans des doigts sages et habiles , comment cela pourrait-il jamais être accompli ?


C'est là le "merveilleux travail" (c'est-à-dire l'enseignement) du Bouddha.

Il est vrai que tous les êtres vivants sont pleinement dotés de sagesse et de vertu d'un tathâgata (nyōrai)un Eveillé), mais si le Bouddha, le Grand Éveillé n'avait pas exposé les moyens habiles pour révéler l'ignorance et l'Eveil des êtres vivants, le joyau dans le coeur des êtres serait oublié depuis longtemps.


Nous connaissons maintenant l'accomplissement de la Voie par la grande terre et les êtres sensibles, et nous sommes comprenons que s de la cause directe en est la nature de Bouddha inhérente à tous et à chacun.


Puisse l'Illumination de la sagesse briller longtemps, et la flamme d'une seule lampe être transmise à des centaines et des milliers de lampes. Puisse le vent de la Voie souffler longtemps dans ce monde et atteindre des mondes illimités.....

Le Jodo-e est donc une occasion importante où nous faisons le vœu de renouveler nos efforts et notre engagement à suivre la voie du Bouddha. »








Vous retrouverez le travail de la Sangha de la Demeure sans Limites sur l'Illumination du Bouddha:

http://larbredeleveil.org/daishin/lespritvaste/2019/10/22/les-carnets-de-la-sangha/

24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout