Rechercher
  • Joshin Sensei

Reconnaître notre ignorance




Nous lisons ce texte à chaque Uposatha, et aussi au cours des cérémonies de remise de rakusu, lorsque les personnes entrent dans la Voie du bouddha, et prennent les voeux de bodhsittva.

C'est un moment de réflexion sur nos actes, de compréhension de la conséquences de nos actes, et comme le dit ci-dessous Thich Nath Hanh, un travail du coeur, et pas un moment de culpabilité...

Je trouve aussi qu'il m'aide lorsque je me rends compte que j'ai commis un acte négatif, je le récite devant une image du Bouddha, pour alléger mon esprit et devenir plus attentive à mes actes et à mes paroles... C'est une pratique d'apaisement, que je recommande à tous...


Ce gatha n'est pas une confession de ses faiblesses personnelles; lorsque l'on comprend l'interconnexion de toutes les choses, nous prenons la responsabilité totale de tout ce qui est « akusala » - mal, au sens de ce qui porte les graines des souffrances futures. Tout spécialement les 3 Poisons, et en général tout ce qui fait obstacle à l'Eveil, y compris la distraction, la paresse, etc. Et nous déclarons notre compréhension de la Noble Vérité de la Souffrance. Ceci n'est pas ressentir la honte, la culpabilité, mais plutôt un travail du coeur, une reconnaissance du voyage de chacun dans le Samsara.

Thich Nath Hanh

Sangemon : Reconnaître son ignorance

Toute la souffrance que j'ai causée

aux autres et à moi-même

découle des trois poisons sans origine,

la colère, l'avidité et l'ignorance.

Tout ce mal commis à travers

mon corps, ma parole et mon esprit,

aujourd'hui je le comprends et le regrette de tout mon coeur

Texte de la DsL Trad. Joshin Sensei

20 vues