Rechercher
  • Joshin Sensei

Réflexions sur sa conduite: les Dix Préceptes de Thich Nath Hanh

Ne soyez pas lié à une doctrine, une théorie ou une idéologie, même bouddhiste. Les systèmes de pensée bouddhistes sont des moyens pour vous guider; ils ne sont pas la vérité absolue.

Évitez d'avoir l'esprit étroit et d'être lié à vos points de vue actuels, les considérant comme une vérité absolue. Apprenez et pratiquez le non-attachement aux points de vue afin d'être ouvert pour recevoir les points de vue des autres. La vérité se trouve dans la vie et pas seulement dans les connaissances conceptuelles. Soyez prêt à apprendre tout au long de votre vie et à observer la réalité en vous-même et dans le monde à tout moment.

Ne forcez pas les autres, y compris les enfants, par quelque moyen que ce soit, à adopter vos opinions, que ce soit par l'autorité, la menace, l'argent, la propagande ou même l'éducation. Cependant, par un dialogue compatissant, aidez les autres à renoncer au fanatisme et à l'étroitesse d'esprit.

Ne cherchez pas à éviter la souffrance, ou ne fermez pas les yeux devant la souffrance. Ne perdez pas conscience de l'existence de la souffrance dans le monde. Trouvez des moyens d'être avec ceux qui souffrent, notamment par des contacts personnels, des visites, le don d’ images et de sons. Par ces moyens, restez éveillé et éveillez les autres à la réalité de la souffrance dans le monde.

N'accumulez pas de richesses alors que des millions de personnes ont faim. Ne prenez pas pour but de votre vie la gloire, le profit, la richesse ou le plaisir sensuel. Vivez de façon simple et partagez le temps, l'énergie et les ressources matérielles avec ceux qui sont dans le besoin

N’entretenez pas de colère ou de haine Apprenez à les reconnaître et à les transformer lorsqu'elles sont encore des graines dans votre conscience. Dès qu'elles se manifestent, portez votre attention sur votre respiration afin de voir et de comprendre la nature de votre haine.


Ne vous dispersez pas. Pratiquez la respiration consciente pour revenir à ce qui se passe dans le moment présent. Soyez en contact avec ce qui est merveilleux, rafraîchissant, tout ce qui guérit tant à l'intérieur qu'autour de vous. Plantez des graines de joie, de paix et de compréhension en vous afin de faciliter le travail de transformation dans les profondeurs de votre conscience.

Ne prononcez pas de mots qui peuvent créer la discorde et provoquer la rupture de la communauté. Faites tous les efforts possibles pour réconcilier et résoudre tous les conflits, aussi petits soient-ils.

Ne dites pas de choses mensongères pour des raisons d'intérêt personnel ou pour impressionner les gens. Ne répandez pas de nouvelles dont vous n'êtes pas sûr. Parlez toujours de manière véridique et constructive. Ayez le courage de parler des situations d'injustice, même si cela peut menacer votre propre sécurité.

N'utilisez pas la communauté bouddhiste à des fins personnelles ou lucratives, et ne transformez pas votre communauté en parti politique. Une communauté religieuse doit cependant prendre clairement position contre l'oppression et l'injustice et s'efforcer de changer la situation sans s'engager dans des conflits partisans.

Thay, Vénérable Thich Nhat Hanh



38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout