Rechercher
  • Joshin Sensei

Le Voeu de sauver tous les êtres...Qu'est-ce que la compassion?

J'ai hésité avant de présenter ce texte. D'une part, je le trouve fécond, car il nous remet dans l'élan, dans la joie du voeu que nous avons pris: aider, sauver tous les êtres sensibles. D'autre part, il y a pour moi des passages difficiles à entendre, difficiles à comprendre. Des paroles de compassion qui vont à l'encontre de nos représentations, de tout ce qui nous entoure à notre époque, et surtout en ce moment, à travers radio, télé, réseaux sociaux...

Mais je pense aussi que nous, pratiquants de la Voie, nous devons interroger, remettre en cause les idées reçues, réfléchir justement en nous appuyant sur le Dharma, même lorsqu'il nous secoue.... Et puis...ne choisir que des lectures avec lesquels nous sommes d'accord à 100%, c'est ne pas avoir beaucoup matière à réflexion!


Alors le texte:

Parole des bodhisattvas

En regardant humblement la réalité fondamentale de toutes choses, voici:

partout la mystérieuse vérité du Bouddha Ainsi-allé; pas un point, pas un instant qui ne soit révélation de son mystère de lumière.

C'est pour cela que les Maîtres des temps anciens

respectaient du fond du coeur, protégeaient et aimaient

jusqu'aux oiseaux et toutes sortes d'animaux.

C'est aussi pour cela que nous voyons, dans la boisson et la nourriture,

la propre chair des Patriarches

et le corps de Bouddha où son amour pour nous se manifeste. Qui ne leur témoignerait tout le respect et la gratitude?

Ainsi donc, puisque nous respectons même les êtres inanimés,

pensons encore davantage aux humains,

même s'ils refusent la lumière,

et faisons-leur du bien. Et même quand ils nous veulent du mal, nous humilient et nous font souffrir,

recevons tout cela comme encore une manifestation

du grand amour du Bodhisattva:

il veut par ce moyen nous libérer

et effacer la masse de notre ignorance et de nos erreurs

accumulée depuis des temps immémoriaux

par notre égoïsme et notre attachement.

Avec au coeur cette conviction,

nous nous engageons à accomplir toutes choses avec simplicité et confiance. Alors, à chacune de ces pensées,

une fleur de lotus s'épanouira au-dessus de notre tête

et un Bouddha y apparaîtra;

alors, tout autour de nous surgira le Paradis

et la lumière merveilleuse du Bouddha Ainsi-allé

brillera sous nos pieds. Souhaitons donc que ce voeu de notre coeur atteigne largement tous les vivants

et que nous parvenions tous ensemble

à la pleine sagesse sans début ni fin.

Maître Torei Enki ( 1721-1792)

successeur de Hakuin Zenji



Photo: Anne/Yvon Grotte ShweOoMin Birmanie

57 vues