Rechercher
  • Joshin Sensei

Le Refuge dans les Trois Trésors: plusieurs textes

Prendre Refuge

Dans beaucoup d’Ecoles bouddhiques, dans le Soto Zen en suivant les recommandations de M° Dogen, les cérémonies commencent toujours par prendre Refuge dans les Trois Trésors. « Refuge » c’est à dire : se tourner vers, mettre sa confiance dans, prendre pour guide… En quoi prenez-vous refuge « quand tout s’écroule autour de vous » ( pour reprendre le titre d’un livre de Pema Chodron) ?

Pour les pratiquants de la Voie du Bouddha, les Trois Trésors sont notre Refuge.

On lit dans le Nikayas qu’à l’époque du Bouddha, il suffisait de prononcer les Trois Refuges pour entrer dans la Sangha du Bouddha

Les Trois Trésors :

Nous prenons Refuge dans le Bouddha, qui a montré la Voie qui met fin à la souffrance et nous guide vers la Libération

dans le Dharma : c’est un mot très riche, avec de multiples sens, ici nous dirons : la loi universelle, les Enseignements du Bouddha

dans la Sangha : Ceux et celles qui suivent la Voie du Bouddha, monastiques hommes et femmes, laïcs hommes et femmes.

Voici plusieurs versions qui diffèrent un petit peu du Refuge dans les Trois Trésors ; j’espère que vous en trouverez une qui vous inspirera, et vous permettra de prendre Refuge de tout votre coeur.

Les Trois Trésors Samyutta Nikaya

Au Bouddha je veux me tenir avec une foi claire ; lui, le Bienheureux, est le suprême Bouddha, le savant, celui qui connaît les mondes, celui qui dompte les hommes comme on le fait d'un taureau, le précepteur des dieux et des hommes, le Bienheureux.

Au Dharma je veux me tenir avec une foi claire ; bien exposée a été la Doctrine par le Bienheureux. Elle s'est manifestée en toute évidence, elle dit : »Viens et vois » ; elle mène au salut, elle est reconnue par les sages.

A la Sangha je veux me tenir avec une foi claire ; selon la bonne conduite vit la Communauté du Bienheureux ; selon la juste conduite vit la Communauté du Bienheureux ; selon la droite conduite vit la Communauté du Bienheureux formée des quatre classes de croyants, elle est digne de sacrifices, digne d'offrandes, digne d'aumônes. Digne que l'on élève les mains en signe de respect ; c'est la plus haute place du monde où l'on puisse faire le bien

Mahayana

Je prends Refuge dans le Bouddha avec tous les êtres vivants ;

comprenant (de tout mon cœur et mon corps) la Grande Voie,

éveillant l'esprit insurpassable.

Je prends Refuge dans le Dharma

avec tous les êtres vivants ;

entrant profondément dans

l'Enseignement,

sagesse comme l'océan.

Je prends Refuge dans la Sangha

avec tous les êtres vivants

apportant l'harmonie à tous

complètement et sans obstacles.

Deux Paroles de Refuge utilisées dans les temples Soto Zen

D’après l’Avatamsaka Sutra Chapitre : Purifier la pratique

Je prends Refuge dans le Bouddha- puissent tous les êtres - incarner la Grande Voie -prenant la résolution sans égal de s’éveiller

Je prends Refuge dans le Dharma – puissent tous les êtres- pénétrer profondément les soutras - et atteindre la sagesse profonde comme l’océan

Je prends Refuge dans la Sangha – puissent tous les êtres – soutenir l’harmonie dans la Communauté- et devenir libres de tout obstacle

Être un avec le Bouddha

avec tous les êtres vivants

faire naître l'esprit d’Éveil

- Que la Voie suprême soit réalisée !

Être un avec le Dharma

avec tous les êtres vivants

pénétrer tous les Enseignements

- Que la Sagesse soit comme le grand océan !

Être un avec la Sangha

avec tous les êtres vivants

conduire tous les êtres vers l'Eveil

- Que l'harmonie emplisse tout l'univers !

24 vues