top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurJoshin Sensei

Célébrons le chaos


Une bonne nouvelle pour entamer 2024 : «  « L’imperfection n’est pas notre problème personnel : elle est une part naturelle de l’existence... » Tara Brach.


Cela va nous donner un peu de respiration..et dans l’élan, un texte, déjà proposé, mais intéressant à réentendre avant de commencer l’année ! « Célébrer le chaos », quelques lignes de Svein Myreng, qui pratiquait au Zen Center avec Suzuki Roshi 

 

« Je veux célébrer le chaos.

Je veux célébrer les voitures abîmées,

les carreaux cassés, les horaires qui changent tout le temps, les lettres perdues et les orties qui poussent à côté des parterres de fleurs ;

célébrer les toilettes hors d’usage, et les amis qui me rappellent que se tromper est bien,

que les échecs sont une réussite

et qu’un cœur pur peut l’emporter dans la non fin.

Je veux célébrer le fait d’être laissé seul,

Ou encore assailli par des bavards,

(ou dérangeant moi même le calme des autres).

Je veux célébrer les doux sourires,

les bonnes intentions, et surtout, chaque étape que nous marchons :  

« Si la centième flèche atteint la cible, comment peut-on dire que les 99 premières étaient des échecs ? »


Voilà une approche positive de nos essais et erreurs...Essayer, essayer encore...pas le but, mais le chemin, dit le Zen.


Célébrons donc chaque étape de notre marche : plutôt que de grimacer devant nos insuffisances, regardons les graines que nous avons semées et les sourires que nous avons offerts.


Oui, le monde nous bouscule, et va nous bousculer cette année encore- et qui donc a envie de passer sa vie endormi ?


Célébrons nos erreurs, c’est en nous trompant que nous apprenons- et que nous inventons !


Célébrons le chaos, les échecs sont une réussite, nous ne pouvons pas atteindre la perfection, et c’est tant mieux, nous ne l’attendrons pas des autres non plus.


Commençons l’année avec Leonard Cohen :

«  Il y a une fêlure dans chaque chose, c’est par là que passe la lumière... »


« Le monde est plongé dans tant d’obscurité et de chaos… Que les cloches sonnent, qui peuvent encore sonner ; oubliez vos parfaites offrandes - Il y a une fêlure dans chaque chose- C’est par là que passe la lumière. »


Conclusion en 2024 : nous n’allons pas remettre de l’ordre dans le chaos, nous allons marcher dans la lumière.

Et alors ce sera vraiment une « Bonne année » !





115 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page