Rechercher
  • Joshin Sensei

8 avril, Fête des Fleurs, naissance du Bouddha

Dans notre tradition ZEN Soto, nous fêtons l'anniversaire de la naissance du Bouddha le 8 avril.

Fête très populaire au Japon, On l'appelle parfois "Hanahmatsuri", qui signifie "fête des fleurs", c’est la fête du printemps, du renouveau, dans les temples mais aussi les maisons et les écoles.

On place une petite statue de Bouddha, très reconnaissable car debout une main pointant vers le ciel, l’autre vers la terre, et on arrose cette statue de « thé sucré »avec une sorte de grande louche en bois ! Gautama né à Lumbini, dans un bois sacré sous un arbre SALA, comme il entrera ds le Parinirvana entre deux arbres Sala. Sa mère MAYA - Māyādevī quitta Kapilavastu, la cité où régnait son mari, père du Bouddha, Śuddhodana, pour se rendre chez ses parents et y accoucher,

Mais les douleurs l'ayant prise en cours de route, elle aurait enfanté debout dans le jardin du Lumbinî, accrochée à une branche d'arbre, une nuit de pleine lune du mois de Visakha, VESAK ( mai) tandis que les divinités faisaient pleuvoir des pétales de fleurs sur elle, et offrait de l’eau douce et fraîche pour laver le bébé Bouddha ; deux dragons lavèrent le bébé Bouddha avec une eau fraîche et sucrée...

Sitôt sorti du flanc de sa mère, l'enfant se serait mis debout et englobé l’univers dans son Eveil à venir en se tournant vers les quatre points cardinaux, puis aurait fait sept pas vers le nord, une main pointant vers le ciel, l’autre vers la terre.

Voici comment le raconte M° Dogen : « Le bébé Bouddha dit : « Dans le ciel au-dessus, sur la terre au-dessous, moi seul suis l’Honoré du Monde », et poursuit M° Dogen : » Dans le ciel au dessus, sur la terre au-dessous, cet endroit précis est le lieu où demeure la Paix Infinie, « faisant réf au nom de son temple, Eiheiji . Et aussi à l’endroit exactement où nous sommes


Cette coutume de verser du thé sucré, ou de l’eau sur la tête du Bouddha, M° dogen l'avait vu dans son temple en Chine, il la reprendra dans son temple de Eiheiji ( Temple de la Paix Infinie) au Japon. Il va parler ainsi à ses moines, en faisant référence au Maître Wanshi, bien connu dans le Zen, surtout Soto, car il est celui qui a décrit " Mokusho Zen": le Zen de l'Eveil Silencieux.


M) Dogen s'adresse à ses moines: « Lorsqu’il a accompli cette cérémonie, le vieux Bouddha Wanshi a dit : « Ceci est l’eau complètement claire de la Vacuité de la Nature de soi et le corps de Bouddha est le corps brillant de la pure Sagesse. Nous n’avons pas besoin de laver ce corps : il n’existe pas un seul grain de poussière dans tout l’univers. »

Alors un siècle à peu près après Wanshi, M° Dogen va poser la question : « Quel est la véritable signification de ce geste ? »…


Réponse ( en fin de début de réponses): " Pas besoin d'être parfaits"

Et cette journée est aussi aussi un jour de joie et de gratitude, pour nous rappeler la chance que nous avons de naître dans ce monde en tant qu'être humain, car c’est seul domaine dans lequel nous pouvons y rencontrer et pratiquer les merveilleux enseignements du Bouddha.



26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout