NOUS ASSEOIR ENSEMBLE                                      

                                            

 Ce nom "Nous asseoir ensemble" -

afin que personne ne se sente étranger,

quelles que soient votre pratique de méditation,
votre école, votre religion ou non-religion ;  

                                                     simplement nous asseoir ensemble, dans la lumière.

        

 

Nous asseoir ensemble en direct, matin 8h et soir 20h , 

du lundi au vendredi

avec Joshin Sensei, Jokei Sensei et Toen Ni,

les nonnes et enseignantes de la Demeure sans Limites.

                  Le matin: chants du matin, partage de textes, haïkus, les Enseignements du Bouddha.

 

https://frama.link/metfduzen

     

 

 

 

Parce que plus que jamais

nous devons rester ensemble...

 

Nous asseoir ensemble en avril

 

https://framadate.org/1H8oix2niuURXCje

 

 

Pleine lune   mercredi 8

Lune nouvelle   jeudi 23

Continuons à nous retrouver pour Uposatha,

 

pleine lune, lune nouvelle, et à

pratiquer ensemble

la méditation enseignée par le Bouddha,

suivant la tradition

de tous les temples bouddhistes.

    Nous n'avons pas toujours la possibilité physique de nous rassembler,

   mais nous pouvons nous asseoir là où nous sommes, sachant que

           d'autres, connus ou inconnus, font de même dans leur maison, leur appartement, leur dojo..

 

Où que nous soyons, nous nous asseyons, et

cette présence spirituelle nous soutient, et renforce notre pratique.
Il suffit d'un endroit calme,d'une image de Bouddha pour le sourire,

un coussin, une couverture pliée, un petit banc, une chaise...

 

 Dès le début de "Nous asseoir ensemble",

nous avons proposé

   une liste Framadate, parce que Sangha signifie s'aider,

                        se soutenir les uns les autres.

           

             Pratiquer avec les autres, c'est aspirer à partager

       les bienfaits de la pratique.       

          

        En nous inscrivant, d'une part

nous confortons notre résolution, d'autre   

        part, nous aidons d'autres personnes à venir nous rejoindre.

 

         Et nous donnons une occasion précise de pratiquer ;

nous savons que nous ne sommes pas seuls, nous pouvons voir sur la liste toutes les

         personnes qui seront assises avec nous ce soir là.

Parlez-en dans votre Sangha, ou autour de vous, auprès des personnes

            qui pratiquent, ou pas, qui ont envie de nous rejoindre.

         

            Aucune limite de groupe, de religion, juste l'envie de faire quelque chose.

   Ensemble.

 

 

 

                                        Joshin Sensei

                                           Montagnes et Forêts du Zen

 

 

Il ne s'agit pas de refuser la réalité, mais d'y faire face.

 

L’espoir plein de sagesse n’est pas irréaliste, mais il voit les choses telles qu’elles sont, y compris la vérité de la souffrance, dans son existence mais aussi notre capacité à la transformer.

 

Ce genre d’espoir apparaît lorsque nous réalisons que nous ne savons pas ce qui va arriver ; ce vaste espace d’incertitude est l’espace même où nous devons agir.

Joan Halifax Roshi